Tests de sol‎ > ‎

Choix d'éléments épurateurs

Voici différents éléments épurateurs qui pourraient s'appliquer à votre propriété.

(1) L'ÉLÉMENT ÉPURATEUR CLASSIQUE

L’élément épurateur classique est un dispositif d’épandage sousterrain répartissant les eaux pré-traitées dans des tranchées filtrantes. Lors de l’infiltration, les eaux sont purifiées par des micro-organismes avant de rejoindre les eaux souterraines.

Cet élément épurateur est normalement précédé d’un système de traitement primaire ou d’un système de traitement secondaire.

(2) L'ÉLÉMENT ÉPURATEUR MODIFIÉ

L’élément épurateur modifié est semblable à l’élément épurateur classique mais il est plus compacte. Il s’agit d’un dispositif d’épandage souterrain constitué d’un lit d’absorption construit dans le sol naturel. Lorsque les eaux s’infiltrent dans le sol, les micro-organismes la purifie.

Cet élément épurateur est normalement précédé d’un système de traitement primaire.


(3) PUITS ABSORBANT

Le puits absorbant est un dispositif épurateur très compacte. Il s’agit vraisemblablement d’un trous creusé dans un sol très perméable dont les parois sont maintenues en place par une structure laissant passer l’eau que l’on devra construire ou acheter préfabriquée. Contrairement à l’élément épurateur classique et à l’élément épurateur modifié, le puit absorbant n’a pas de drains. L’eau s’infiltre dans le sol via le fond et les parois du puits absorbant, subissant encore ici l’effet purifiant des micro-organismes présents.

Le puit absorbant est une alternative possible lorsque ni l’élément épurateur classique, ni l’élément épurateur modifié ne peuvent être mis en place en raison du manque d’espace. Le puits absorbant peut seulement accommoder une résidence de 3 chambres ou moins.

Cet élément épurateur est normalement précédé d’un système de traitement primaire.

(4) FILTRE À SABLE HORS SOL

Le filtre à sable hors sol est un dispositif épurateur construit sur le sol en y ajoutant un lit de sable filtrant dont le sable est ajouté en provenance d’une source externe.

Il est souvent utilisé lorsque le niveau du roc, des eaux souterraines ne permettent pas la construction d’un élément épurateur classique ou modifié. Il est également utilisé lorsque l’on rencontre des couches de sols imperméables. Le phénomène de purification commence lorsque l’eau s’infiltre dans le sable et se poursuit dans les autres couches de sol naturel déjà en place.

Cet élément épurateur est normalement précédé d’une fosse septique.


(5) FILTRE À SABLE CLASSIQUE

Le filtre à sable classique est un dispositif d’épuration dont la couche de sol naturel est retiré pour la remplacer par un sable filtrant. Il est souvent choisi lorsque le sol en place ne permet pas d’y construire un élément épurateur classique ou modifié en raison de la présence d’un sol imperméable ou peu perméable. Celui-ci peut être construit légèrement ou complètement au dessus du sol. Deux séries de tuyaux sont construit dans un lit de sable. Les premiers acheminent l'effluent dans le sol filtrant. Les seconds récupèrent l’eau épurée pour les envoyer vers un système de traitement tertiaire, un champ de polissage ou un autre rejet.

Cet élément épurateur est normalement précédé d’une fosse septique.

L'INSTALLATION À VIDANGE PÉRIODIQUE

Cette installation n’est permise que pour les résidences déjà existantes dont les terrains ne permettent pas la construction des installations septiques normalement prévues règlement Q2-r22. Lorsque la fosse de rétention est pleine, il faut alors la vidanger. Des toilettes chimiques ou à faible débit sont obligatoire afin de réduire le nombre et le coût des vidanges.

Les eaux ménagères sont normalement évacuées vers un champs d’évacuation suite à son passage dans une fosse septique. Celui-ci n’épure pas les eaux mais les dispose de manière hygiénique.

LE SYSTÈME DE TRAITEMENT SECONDAIRE AVANCÉ

Le système de traitement secondaire avancé est plus performant que les système de traitement primaire ou secondaire . Il enlève davantage les Matières en suspension et la pollution carbonée à tel point que les exigences du traitement subséquent de l’effluent est diminué.

une fois traitées par un système de traitement secondaire avancé, les eaux peuvent demander à être dirigées vers un système de traitement tertiaire, un champs de polissage ou être rejeté directement dans l'environnement.

Les systèmes de traitement secondaire avancé doivent être conforme à la norme NQ 3680-910, rencontrant une capacité ou dépassant la capacité du débit total quotidien. Ils doivent aussi présenter un disposition d’échantillonnage permettant de suivre les performances du système au besoin.

Parmi les compagnies fabriquant ces systèmes, vous retrouverez:


Contactez-nous dès maintenant afin d'obtenir un test de sol 
et les plans et devis de votre future installation septique:   


Tests de Sol GM inc. 
Tel : 418-281-1548



choix d'un élément épurateur.

Sous-pages (1) : Reglement Q2-r22
Comments